La Ménagerie des curiosités de Madame Tan
CoW Cover French-SMALL.jpg

Je ne peux pas me fier à ses paroles, mais ses caresses et ses baisers sont bien vrais.  

Homme au sourire séduisant et à la voix suave, Zeph est censé n’être rien d’autre qu’une belle et amusante aventure parisienne. Sa voix m'envoûte. Ses yeux bleu céleste m’attirent. Et quand il sourit, je me sens si bien.

Nous nous séparons dès la première nuit. Et lorsque je le revois, je suis capturée, emprisonnée dans un monde dont j’ignorais complètement l’existence. Intrigant et fantaisiste en apparence, il se révèle sombre et sinistre au fur et à mesure que je me plonge dans ce piège auquel il est impossible d’échapper.

Les êtres humains n’ont rien à faire dans le cabinet des curiosités de madame Tan, alors que fait Zeph ici ? Je réalise que je ne sais rien sur cet homme qui a dominé toute mon imagination depuis le jour de notre rencontre.

Je dois trouver le moyen de m’échapper — avec ou sans l’aide de Zeph — ou je risque de passer le reste de ma vie en cage.

MotM cover - TINY.jpg

Je l'avais connu à quatorze ans. Puis les années s’étaient écoulées. Mes souvenirs s’étaient estompés, et l'image de Lero n'était devenue plus qu'une lointaine ombre du passé, belle et intrigante, mais à peine réelle.

Jusqu'au jour où je le revis à nouveau. Seulement cette fois-ci, je n'étais plus une adolescente. J'étais un agent immobilier qui espérait vendre une propriété sublime - une île privée aux Bahamas - à l'un des clients les plus importants de mon agence.

Mais je ne savais pas que ce client, c’était lui. Lero n'était plus ce vague souvenir incertain, mais un homme en chair et en os devant moi. J'étais moi aussi devenue une jeune femme, et mes émotions en sa présence étaient beaucoup plus intenses qu’autrefois.

Quand je découvris enfin qui il était réellement, tous les secrets qui l’entouraient s'effondrèrent, pour s’ouvrir sur des découvertes étonnantes et terrifiantes. J'appris qu'il avait été retenu en captivité et torturé par des gens dont il ne voulait pas me parler. Il pensait me protéger, moi et ma vie paisible. Ce qu'il ne comprenait pas, c'est qu'il n'y avait plus de vie possible pour moi sans lui.

La Lune pouvait le transformer en monstre et lui faire faire des choses terribles, mais je suis Stella, son étoile du matin.

Je devais trouver un moyen de le ramener vers la lumière.

PoR-French Small.jpeg

Fin de la trilogie.

« La performance finale ! La plus incroyable des transformations ! Jamais vue auparavant ! »

La Ménagerie de Madame Tan ferme ses portes sur un dernier spectacle.

Mais est-ce que le ticket à dix mille dollars en valait son prix exorbitant ? Pas à mes yeux. Sauf si j’en faisais un investissement, en enregistrant le spectacle. Avec mes nombreux followers sur les réseaux sociaux, je trouverais bien un moyen de récupérer mon argent et de faire des bénéfices.

Mais le spectacle s’avéra ne pas être ce à quoi je m’attendais. Les apparences étaient trompeuses ici, y compris en ce qui concernait la propriétaire, Madame Tan. Et faute d’avoir pu comprendre qui elle était vraiment, j’avais failli y laisser ma peau.

Je n’avais aucune idée de ce qui allait m’arriver ce soir-là à Singapour avant de rencontrer Radax, l’un des esclaves de Madame. Il me raconta son histoire et celle de sa maîtresse. Et plus encore, il me révéla les terribles projets qu’elle avait pour le monde.

Je n’avais aucun moyen, moi, simple mortelle, d’arrêter Madame Tan. Mais il y avait d’autres personnes, ici sur Terre, qui venaient du même univers que Radax. Pour sauver notre planète, telle que nous la connaissions, je devais les retrouver, les unir et fragiliser la force qui nourrissait cette entité sacrée qui menaçait de s’emparer de notre monde.

Ce combat pouvait me faire perdre tout ce qui m’était le plus cher, y compris l’homme que j’aimais plus que la vie.

Si j’avais su le prix à payer, l’aurais-je quand même fait ?

Même moi, je ne pouvais pas le dire.

Un Alien pour les fêtes

La collection Un Alien pour les fêtes est née pendant le confinement au début du printemps 2020. Alors que le monde entier devenait très sombre, j'ai voulu écrire des histoires plus légères. 
J'ai fait du stop avec Daisy, une femme insouciante, et j'ai quitté la Terre avec elle. Avec Daisy, j'ai voyagé vers la planète Neron, tout récemment découverte, où elle allait épouser un extraterrestre qu'elle n'avait jamais rencontré. Écrire sur les aventures de Daisy m'a aidée à traverser des moments difficiles. J'espère que les livres de cette collection vous remonteront le moral, vous aussi, lorsque vous aurez besoin d'une petite pause avec la réalité. 

Tous les livres de la collection Un Alien pour les fêtes sont des œuvres distinctes les unes des autres, mais elles se déroulent dans le même univers.Cette collection peut être lue dans n'importe quel ordre.

Krampus French - Small.jpg

Mon mari a des cornes, des sabots, de la fourrure et une queue.
Son allure de Krampus, mi-bouc mi-démon, ne m'empêcha pas de l'épouser. Plutôt optimiste, j'avais accepté avec enthousiasme d'être la première mariée embarquée pour Voran, un territoire de la planète Neron tout récemment découverte, dans le cadre du nouveau programme de liaison. Le Colonel avait également deux petits garçons - un point très positif pour moi, qui adorais les enfants.
Ma sœur, très terre-à-terre, disait que j'avais la tête dans les nuages. Et peut-être que j’espérais, naïvement, une histoire d’amour extragalactique.
Ce à quoi je ne m'attendais pas, en revanche, c'était à une brute extra-terrestre. Ce Colonel renfrogné, grognon, très « brut de décoffrage », s'était avéré difficile à vivre et impossible à aimer. Il était également très fier et possessif et bien décidé à me garder comme épouse.
Est-ce que j’ai mentionné qu'il avait de grosses cornes ? Il était aussi très porté sur la chose… Et nos attentes vis-à-vis du mariage n’étaient pas vraiment les mêmes.
Il y avait pourtant quelque chose, derrière la mine renfrognée de cet homme exaspérant, qui m'intriguait.
Son corps robuste et couvert de fourrure me donnait des envies folles qui me ravageaient le ventre.
J’étais venue à Voran dans l'espoir de trouver ma place dans la culture et le cœur du Colonel.
Y avait-il un moyen de faire marcher ce truc entre nous ?

My Tiny Giant -FR-SMALL.jpg

Lors d'une mission sur la planète Tragul, j'ai le malheur de me retrouver coincée avec le lieutenant Agan Drankai, le connard le plus arrogant de toute l'armée extraterrestre du territoire Ravie. Je lui sauve la vie pendant le combat. Mais le fort et fier Agan n'est pas super content d'avoir une femme « minuscule » comme partenaire de mission.
Quand lui et moi nous retrouvons séparés des autres, nous sommes capturés et amenés dans un labo secret censé être géré par nos alliés. Un scientifique véreux effectue une expérience illégale sur Agan, ce qui permet enfin au lieutenant prétentieux de recevoir la monnaie de sa pièce.
Ce dur à cuire n'est désormais pas plus grand que ma main.
Si avant, il pensait qu'il détestait se battre côte à côte avec une femme. Eh bien, maintenant, il doit littéralement être ramené à sa base militaire par l’une d’entre elles !
Et le moyen le plus sûr pour moi de le faire est de le planquer dans mon soutien-gorge.
Malgré sa petite taille, l'ego d'Agan est plus gros que jamais, mais sa confiance, son courage et sa loyauté le sont aussi. Plus j'apprends à le connaître, plus j’apprécie son « petit moi ».

À quel point la taille compte-t-elle vraiment ? Et, finalement, est-ce que ça importe vraiment ?

Bientôt en français
My Birthday Getaway - SMALL Cover.jpg
_edited.png